LA POSE DE CARRELAGE AU SOL

Les différentes techniques de pose

Pose collée

La pose collée est une technique utilisée majoritairement par nos carreleurs, comme son nom l’indique, elle consiste à poser le carrelage par collage sur supports neufs ou anciens. L’avantage de ce type de pose, est d’offrir un meilleur résultat esthétique que la pose scellée et la possibilité de travailler des formats de carreaux allant jusqu’à 14400 cm2 (120*120).

Toutefois ce type de pose nécessite quelques précautions et une connaissance parfaite du support. L’humidité du sol ne doit pas excéder 1% avant la pose du carrelage et les colles utilisées doivent correspondre à la nature du support et à la taille des carreaux posés.

Attention, au delà d’un certain format et selon le type de colle utilisé, la pose du sol doit s’effectuer en double encollage.

Pose scellée

La pose scellée est une technique qui consiste à poser le carrelage par scellement direct sur chape traditionnelle fraîche.

Comment ça marche ?

Nos carreleurs réalisent une chape traditionnelle, une fois l’ouvrage terminé, ils préparent leur départ et scellent directement sur chape fraîche le carrelage grâce à la technique du poudrage ou de la barbotine.

Aujourd’hui elle est rarement utilisée en intérieur pour plusieurs raisons :

  • Il est interdit de réaliser une pose scellée sur plancher chauffant, la dilatation de l’ouvrage et son cisaillement ne sont pas compatibles avec ce type de pose.
  • La pose scellée se limite au format 1100cm2 (33*33).
  • Le rendu esthétique est de moins bonne qualité par rapport à une pose collée.

Néanmoins, elle est souvent utilisée en extérieur pour la pose de dallage ou de pavage.

Pose au sol des autres matériaux

Les règles vues précédemment s’appliquent pour tous types de pierres naturelles, d’ardoises, de mosaïques, de marbres ou de terres cuites.

Selon la pièce à réaliser et sa fonction, certains matériaux ne peuvent être utilisés que sous certaines conditions. Des colles spéciales et des produits de traitement peuvent être nécessaires.

La réalisation des joints

La mise en oeuvre des joints par le carreleur est la dernière étape dans la réalisation de vos sols. Ils sont réalisés le plus souvent à l’aide d’une taloche à joint et d’un kit de nettoyage. L’usage d’une poche à joint est parfois nécessaire, pour les joints de dallages et certains parements extérieurs.

À quoi ça sert ?

Le joint permet à l’ouvrage de se dilater, de cisailler et de créer une étanchéité, évitant ainsi les fissures et les infiltrations d’eau. Les joints doivent être réalisés en moyenne 24h après la pose, le séchage complet est compris entre 48h et 72h.

Une fine pellicule de laitance peut apparaître après le premier nettoyage des joints, nos équipes s’engagent à procéder à un second nettoyage des sols si besoin.

Concernant l’entretien régulier de votre carrelage, il est préconisé de le laver à l’eau froide avec des produits doux. Pour votre premier nettoyage, il est déconseillé d’utiliser des produits chimiques sur vos sols avant une semaine de séchage complet afin d’éviter un vieillissement prématuré et une décoloration de vos joints.

Conseils déco

L’entreprise SAPHIR réalise la pose de vos sols et s’inspire des dernières tendances pour vous aider à réaliser votre projet sur mesure et l’adapter à votre budget.

Saphir, des carreleurs au service de clients précieux !